Communiqué de presse – Post évènement : Atelier RB#20 : Le recrutement dans les secteurs et métiers innovants

By 4 avril 2022Actualités, RB Ateliers

Le recrutement dans les secteurs et métiers innovants :

Comment attirer et encourager les bons candidats face à la fuite des talents ?

 

L’agence RB & Associés, cabinet de conseils et stratégies en communication, a organisé la 20e édition de son AtelierRB, le 24 mars, sur le sujet du recrutement.

Les ateliers RB sont organisés en partenariat avec la Mairie du 17e arrondissement, Les Affiches Parisiennes, et le Groupe Sparte.

Les intervenants présents lors de cet atelier :

  • Stéphanie Bompas, Présidente chez CMV Informatics
  • Sita Clément, Directrice des Ressources Humaines de transition
  • Marie-Laure Collet, Présidente de l’APEC et du groupe KALICEA
  • Éric Gras, Senior Manager Employer Insights/Strategist chez Indeed

 

La question du recrutement est, comme on le sait, un enjeu doublement stratégique. Pour les entreprises, il permet d’intégrer les forces vives qui contribueront à l’atteinte des objectifs, tandis que côté candidats, il constitue le point de contact vers l’opportunité d’un épanouissement aussi bien professionnel que personnel. Cela dit, le contexte de crise sanitaire a totalement bouleversé le marché du travail et par extension, les logiques de recrutement. Une nouvelle configuration particulièrement visible au sein des secteurs et métiers innovants, où le développement du numérique et le travail à distance influent fortement sur les attentes des salariés et les modes d’organisation des entreprises.

  1. L’état actuel du marché du travail 

Eric Gras déclare que le marché connaît une forte tension : si le nombre de chercheurs d’emploi est relativement stable sur Indeed, on constate une hausse de 40 % des offres par rapport à février 2020. Selon Sita Clément, cette tension s’explique par le fait que les compétences présentes sur le marché ne correspondent pas aux besoins réels des entreprises et précise que 80 % des compétences de demain (2030), ne sont pas encore inscrites dans les programmes des écoles et instituts de formation. Un point de vue partagé par Marie-Laure Collet, qui ajoute que la multiplication des titres de postes et des anglicismes entrainent une grande confusion pour les TPE- PME, particulièrement lésées face aux recrutements des grands groupes. Stéphanie Bompas insiste sur le fait que les entreprises doivent se montrer de plus en plus attractives face à des candidats pour qui la localisation, l’équilibre vie professionnelle et vie privée et la culture d’entreprise sont déterminants.

      2. De la sélection à la séduction des candidats

D’après Eric Gras, le candidat est de plus en plus regardant sur la clarté de la fiche de poste. Elle doit donc indiquer les missions, les compétences attendues et la rémunération de manière explicite (bien qu’elle ne soit pas le premier critère de choix). Par ailleurs, il encourage également les structures à considérer les « soft skills », c’est-à-dire les qualités comportementales. Pour Stéphanie Bompas, chaque collaborateur est acteur de son épanouissement. Son rôle est d’apporter une culture d’entreprise saine dans laquelle chaque partie prenante peut s’adapter selon ses besoins. Sita Clément approuve ses propos en ajoutant que le salarié doit être dans une dynamique d’apprentissage en continu, en raison de l’évolution rapide des métiers. Elle nuance la notion de marché de séduction en soulignant que pour une entreprise, le bon talent est avant tout celui qui saura montrer son potentiel et qui correspondra à ses besoins spécifiques. Quant à Marie-Laure Collet, elle rappelle l’importance du critère de la rémunération : un candidat aura toujours tendance à choisir le poste offrant le salaire le plus élevé même s’il déclare lors de sa recherche que ce n’est pas le premier critère.

       3. L’importance de la marque employeur

Sita Clément définit la marque employeur comme l’attractivité d’une entreprise ou d’un secteur donné pour les collaborateurs. D’après elle, les entreprises doivent donner du sens aux actions qu’elles mènent et cette notion pourrait faire figure de nouveau contrat social à l’avenir. Stéphanie Bompas conçoit la marque employeur comme le reflet d’une réalité construite autour des valeurs partagées au sein de l’entreprise et des objectifs à atteindre. Marie-Laure Collet atteste que la marque employeur devient incontournable car elle permet de faire émerger la culture d’entreprise, sa raison d’être et ses spécificités vis-à-vis des concurrents. Eric Gras complète son point de vue en soulignant que 93 % des candidats consultent les pages entreprises avant de postuler ; car ils sont en quête d’éléments de preuve au regard des valeurs annoncées. Poser sa candidature relève aujourd’hui d’un véritable engagement.

 

Pour conclure, on retiendra que le recrutement semble tendre vers une démarche de « marketing salarial » : les entreprises ont intégré qu’elles étaient en interaction avec deux types de « clients » : le consommateur classique et le collaborateur, qui y investit son temps et son savoir-faire. Dans cette perspective, la construction de la marque employeur, l’adoption de nouveaux modes de management et la prise de conscience des besoins de chacun sont primordiales, face à la fuite des talents.

 

Les ateliers RB sont réalisés en partenariat avec :

A propos de RB & Associés :

Agence de communication dont le cœur de métier demeure les relations presse et les relations publiques, Rb & Associés propose des prestations sur-mesure pour mettre en perspective les atouts de ses clients avec l’actualité et l’air du temps, pour des prises de parole qualitatives. Son objectif : transformer leurs actualités en information média, instaurer une relation privilégiée avec les journalistes, installer ces clients dans le paysage médiatique. Ces domaines d’expertises s’articulent autour de cinq champs privilégiés d’intervention : économie et entreprise – droit – nouvelles technologies – santé – art de vivre. www.rb-associes.fr

A propos des Ateliers RB :

Partenaire des dirigeants et décideurs, l’agence de relations presse Rb & Associés, propose une série d’ateliers de réflexion sur les problématiques qui sont au centre des préoccupations des acteurs économiques, dans les différents champs d’intervention de l’entreprise : social, management, ressources humaines, fiscalité, développement à l’international, RSE, numérique… « Notre objectif est de dédramatiser les problématiques que nous abordons en donnant aux dirigeants d’entreprise qui constituent notre première cible, les clés pour mieux appréhender les solutions les plus adaptées à leur situation particulière », souligne Rosie Bordet, la fondatrice de RB & associés. Fidèle à sa volonté de se démarquer, l’agence propose une approche des thématiques qui se veut volontariste, pour aborder les grands enjeux du monde de l’entreprise avec détermination. Pour cela, elle s’entoure d’experts reconnus, issus pour la plupart du monde économique, pour apporter une vraie valeur ajoutée à ces ateliers pratiques et répondre aux attentes des dirigeants en leur délivrant conseils et axes stratégiques. Des sessions interactives, organisées en partenariat avec la Mairie du 17e arrondissement, Les Affiches Parisiennes, Sparte RH Groupe.

Leave a Reply