Catherine Barba – Entrepreneure, business angel

By 8 mars 2022Coup de cœur 2022

Catherine Barba – Entrepreneure, pionnière du e-commerce, experte en transformation des entreprises, business angel

BIOGRAPHIE

Entrepreneure, pionnière du e-commerce, experte en transformation des entreprises, business angel, Catherine s’investit depuis des années dans la promotion de la diversité.
Diplômée de l’ESCP Business School, elle a créé et vendu plusieurs entreprises dans l’e-commerce et vécu à New York entre 2015 et 2020 où elle a créé le PEPS Lab pour aider les enseignes du retail à accélérer leur transformation. Elle a écrit plusieurs ouvrages de référence sur l’avenir du commerce dont « Le magasin n’est pas mort ».
Catherine Barba a investi dans près de 20 start-ups dont Reech (influence marketing), Popshop (live shopping), Euveka (primée au CES 2018, robots-mannequins connectés), Ada Tech School (ecole d’informatique).
Elle a reçu de nombreuses distinctions parmi lesquelles celle de Femme en Or en 2011, Alumni of the Year ESCP en 2012, Femme d’Influence économique en France en 2014, le prix “Inspiring Fifty” en 2015 et 2016 qui récompense les 50 femmes les plus inspirantes de l’écosystème digital en Europe.
Catherine Barba est administratrice d’Etam, du groupe Renault et de 100 000 Entrepreneurs, chevalier de l’Ordre National du Mérite et de la Légion d’Honneur.
Elle prépare actuellement le lancement de l’école Envi, sa 4ème entreprise, projet majeur d’accompagnement de la transformation du travail en France.


TRIBUNE

Aux femmes qui liront ces lignes, aux hommes aussi bien sûr, j’ai envie de m’ouvrir sur un sujet qui a toujours été une ressource, un moteur dans ma vie et qui – bonne nouvelle ! – se transmet : il s’agit de la confiance. Tout ce que j’ai entrepris : créer des entreprises, investir dans des startups, monter des événements pour promouvoir la diversité, bientôt lancer une école pour les indépendants, je le dois à cette confiance que rien n’entame, pas même l’horreur de la guerre en train de se dérouler à quelques milliers de kilomètres d’ici, ni la certitude que des heures sombres vont arriver.

Ce sont mes parents qui m’ont transmis, par leur amour inconditionnel, ce super pouvoir de la confiance : confiance en moi, dans les autres, dans l’avenir. Grâce à eux j’ai eu la chance de développer le ressenti profond que l’on n’a rien à perdre et tout à gagner à oser. Cette stabilité intérieure m’accompagne chaque jour, elle nourrit mon aptitude à faire, à explorer, à entreprendre. A ne pas avoir peur. Car quand il y a beaucoup d’amour, « rien n’est très important, tout est tragique » comme écrivait Jean d’Ormesson.

Plus tard la chance des rencontres m’a donné de croiser sur ma route des entrepreneurs chevronnés qui sont devenus pour moi des guides, des mentors. D’eux j’ai appris à observer, à vendre, à négocier, à recruter. Eux aussi à leur tour ont posé sur moi un regard de confiance qui, par une espèce de magie, m’a hissée à la hauteur de la confiance qui m’était accordée. Je crois profondément que la réussite, notamment des femmes, passe par ce genre de relation privilégiée que l’on tisse avec de généreux passeurs d’expérience, de confiance et d’audace.

Plus largement, je ne me suis jamais durablement entourée de personnes avec qui je ne nouais pas de relation positive. Se choisir un entourage positif est un ancrage solide, ses effets sur l’audace et le niveau énergie sont puissants. Je donne souvent ce conseil à ma fille de toujours veiller à s’entourer de gens qui la tirent vers le haut, qui ont une aptitude au bonheur, sont curieux, prennent soin des autres et « sentent et goûtent les choses intérieurement » comme disait Saint Ignace de Loyola.

Mon collectif de cœur, reçu et choisi, est ainsi un petit cercle de proches qui partagent ce mélange d’épaisseur, d’ouverture et de légèreté. Ils sont mon ancrage, le socle indispensable de toutes mes entreprises, le secret de ma confiance. Je vous souhaite de pouvoir prendre appui sur de telles ressources profondes : c’est là que l’on puise l’énergie pour oser, avancer, se dépasser, devenir qui l’on est.

Catherine Barba

Leave a Reply