Interview de Prince Bangoura parue dans Africa Presse

By 21 octobre 2020Actualités

#DIASPORAS – La belle ambition « amazonienne » de Prince Bangoura, fondateur de YANKADY.com, place de marché promouvant l’artisanat africain

Interview yankady

Nfansoumane Prince Bangoura, fondateur de la place de marché africaine Yankady.com © DR, montage AP.P

Peut-on développer une action commerciale et revendiquer une « raison d’être » d’intérêt collectif, voire relevant du « bien commun » ? Telle est l’ambition de Nfansoumane Prince Bangoura, jeune entrepreneur guinéen établi en France mais œuvrant à la promotion concrète de la production artisanale africaine. Une belle histoire en train de s’écrire…

Vous cherchez… des mocassins cuir produits en Côte d’Ivoire ? des boucles d’oreilles ultra-légères en tissu wax ? des vestes ou bombers aux motifs multicolores typiquement africains ? des épices, de la poudre de piment ou de gingembre ? des parfums, des crèmes… des livres ? des accessoires pour décorer votre intérieur aux couleurs de l’Afrique ?… tout cela et bien plus encore vous est facilement accessible via la plateforme www.Yankady.com, spécialisée dans la commercialisation de produits originaires d’Afrique.

Futur challenger d’Amazon en Afrique

Créée en 2018, la place de marché Yankady est la première plateforme digitale dédiée à la vente en ligne de produits artisanaux d’origine
africaine, et s’affirme comme un potentiel challenger, à terme, des entreprises internationales du secteur, à commencer par Amazon…

Mais son fondateur, le très jeune Nfansoumane Prince Bangoura – né en février 1991 en Guinée, il n’a même pas encore trente ans – ne revendique pas seulement une immense ambition commerciale : son entreprise affirme aussi une « raison d’être » – selon la nouvelle terminologie entrepreneuriale – très forte.

« Permettre aux clients de participer
au développement de l’Afrique »

Ainsi Prince Bangoura exprime-t-il sa vision sur le site yankady.com :
« Le constat que nous faisons est que l’Afrique était souvent vue comme un continent à la traîne et peu développé. Et nous ne pouvons pas accepter de croire que l’Afrique ne se résume qu’à cette image. Les Africains ne peuvent pas accepter le fait que les mentalités ne pourront pas évoluer, donc il était temps que cela change, d’où la naissance de cette marketplace Yankady. »

Pour autant, « L’objectif n’est pas de pousser les personnes à la surconsommation, mais plutôt à les aider à consommer avec efficacité (…) ainsi que de permettre aux clients de participer au développement de l’Afrique, car chaque produit acheté sur YANKADY permet de soutenir l’entrepreneuriat africain, de développer le commerce équitable en Afrique, de rémunérer ces hommes et femmes créateurs de valeur en Afrique. »

Ateliers Yankady

Nfansoumane Prince Bangoura,
un jeune homme multi-entrepreneur

Dix ans après son arrivée en France en 2010, et après un cursus universitaire réussi et des expériences professionnelles dans des grands groupes ou entités de renom – Licence Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises (MIAGE), à l’université d’Orléans ; ingénieur informatique et expert en management de projet (Institut G4 à Paris) ; postes à responsabilités chez QuickSign, Total, BNP…– Nfansoumane Prince Bangoura a déjà créé plusieurs entreprises : non seulement YANKADY, mais aussi BrainSense, une startup technologique qui souhaite apporter des solutions de dématérialisation dans la fintech africaine et la legalTech, auprès des organismes et des États africains.

Il est également co-fondateur de Trustee, un accélérateur de startup dont l’objectif est d’apporter un accompagnement stratégique, opérationnel et financier aux entrepreneurs Africains. Enfin, Prince Bangoura est aussi co-fondateur de NexAfrika, une startup qui souhaite résoudre les problèmes de cadastres et d’adressages en Afrique, via des solutions de géolocalisation et d’imageries satellites.

Promouvoir l’excellence africaine

Infatigable multi-entrepreneur, Prince Bangoura est aussi un jeune homme qui assume son ambition, motivée par un fil rouge commun à toutes ses entreprises : promouvoir l’excellence africaine.
Car, affirme-t-il, « Comme le discours de Martin Luther King, YANKADY s’est créée autour d’un rêve : celui d’un jeune Africain voulant voir un jour l’Afrique rayonner, être considérée et célébrée à travers le monde. »

Début de preuve « preuve » concrète de la réalisation possible de ce rêve partagé par de nombreux Africains, et leurs amis d’Europe et d’ailleurs : les bons résultats enregistrés par YANKADY – sa fréquentation a plus que doublé entre 2019 et 2020, tandis que ses ventes mensuelles ont quasiment triplé – augurent d’un probable développement considérable.

 

Par Alfred Mignot, le 16/10/2020

Retrouvez cette interview sur le site www.africapresse.paris

Leave a Reply